>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Rythmes scolaires : grève nationale du jeudi 14 novembre


Dans le Val d’Oise : ce sont près de 50 % de grévistes enseignants du primaire qui ont répondu à l’appel national des fédérations FO, CGT, SUD
- Pour la suspension immédiate de la réforme
- Pour l’abrogation du décret Peillon.
Au moins 200 écoles fermées dans le 95 !
Dans quasiment toutes les villes du département, des écoles sont fermées aujourd’hui jeudi 14 novembre.


Ces résultats ne sont pas étonnants pour le SNUDI FO 95 qui a été au contact de centaines de collègues au cours des semaines passées à travers des réunions d’information syndicale, des tournées d’écoles, des réponses à des courriels et appels téléphoniques…


Tous constatent que partout où la réforme a été mise en place, les conditions d’apprentissage des élèves sont dégradées, les conditions de travail des enseignants et des personnels communaux travaillant dans les écoles sont devenues insupportables.
Tous refusent que l’Etat se désengage de l’Education Nationale pour transférer aux maires (dont ce n’est ni la fonction ni la compétence) l’organisation des écoles dans le cadre d’un Projet Educatif Territorial (PEdT).


Cette mobilisation a été également l’occasion de développer une action commune des syndicats enseignants et territoriaux. Ce déploiement a permis de révéler que dans toutes les communes, les ATSEM, animateurs, agents communaux sont directement impactés par cette réforme. Dans bien des communes, le service minimum ne pourra être organisé (Saint Leu…).


Chacun peut constater que la mobilisation contre cette réforme s’étend désormais aux élus locaux, aux Maires et aux parents d’élèves.


Messieurs Ayrault et Peillon,
suspendez immédiatement cette réforme
et abrogez ce décret !


Parmi les informations connues du syndicat : 100 % de grévistes à Enghien (4 écoles sur 4), 7 écoles sur 13 fermées à Eragny (plus de 75 % de grévistes), la moitié des écoles fermées (entre 60 et 70 % de grévistes) à Sarcelles, Taverny, Beaumont sur Oise, Saint Leu la Forêt ; au moins 30 % des écoles fermées à Cormeilles en Parisis, Montigny les Cormeilles, Saint Gratien, Garges les Gonesse, Bezons, Pontoise ; 1 école sur 4 fermée à Argenteuil, à Soisy sous Montmorency, à Cergy, à Villiers le Bel…