>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Rythmes scolaires
Conférence nationale et délégation chez la ministre de l'Education Nationale - mercredi 19 novembre

61 collègues présents à la Réunion d'Information Syndicale organisée par le SNUDI FO 95 à Argenteuil ce mercredi 15 octobre au matin ont discuté de la situation actuelle dans les écoles, et particulièrement de la mise en place chaotique des nouveaux rythmes scolaires dans le Val d'Oise, avec son lot de dégradations.

Les collègues venaient des écoles d'Argenteuil, Bezons, Cormeilles en Parisis, Sarcelles, Domont, Ezanville, Margency, Villiers le Bel, Le Plessis Bouchard, Saint Brice, Garges les Gonesse, Franconville...

En plus de la fatigue et excitation accrues des élèves, de nombreux exemples de dysfonctionnements et problèmes de sécurité, de tâches supplémentaires hors obligations de service ont été évoqués. Le SNUDI FO interviendra auprès des IEN en fonction des problèmes soulevés.
Partout, un même constat : une dégradation des conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves, un épuisement de la majorité des collègues, un silence assourdissant des médias et la même question : comment peut-on arrêter ça ?
Le SNUDI FO a rappelé qu'il ne s'agissait pas de se mobiliser face aux différentes municipalités, quelque soit leur couleur politique, mais bien de s'adresser à la ministre pour que les décrets soient abrogés et que cesse cette mascarade dangereuse et destructrice pour tous.

Dans cette logique, les syndicats FO (enseignants et territoriaux) prennent l'initiative d'une conférence nationale à PARIS afin que, de tous les départements, les témoignages ainsi que la réalité des faits s'opposent au discours de la ministre sur "les bienfaits incommensurables de la réforme".

MERCREDI 19 NOVEMBRE de 10h à 16h
le lieu de la conférence sera fixé ultérieurement

conférence nationale et délégation chez la ministre pour l’abrogation des décrets PEILLON et HAMON sur les rythmes scolaires
FO a invité l'ensemble des organisations syndicales opposées à la poursuite de la mise en place de cette réforme à participer à la conférence et à la délégation.

Afin de préparer une vraie mobilisation des enseignants en lien avec les personnels territoriaux et les parents

  • Afin d'aboutir au retrait de cette réforme destructrice de l'école républicaine, du travail et du service des personnels enseignants et territoriaux

Constituons le dossier d'accusation, école par école, des faits et des méfaits de la réforme des rythmes scolaires ! Dans chaque département, des délégués de secteur, de ville pourront présenter les faits et les méfaits de la réforme.

TRANSMETTEZ VOS TÉMOIGNAGES AU SNUDI FO (mail, courrier, fax)
ET CONTACTEZ NOUS SI VOUS SOUHAITEZ ETRE DELEGUE(E).

BRISONS LA LOI DU SILENCE !

N.B. La ministre de l'Education Nationale vient de confirmer aux syndicats FO (enseignants et territoriaux) qu'une délégation sera bien reçue le mercredi 19 novembre à 17h.

 

communiqué FO CGT et SUD du 31 octobre 2014

Rythmes scolaires

 

Conférence nationale et délégation chez la ministre de l'Education Nationale - mercredi 19 novembre

61 collègues présents à la Réunion d'Information Syndicale organisée par le SNUDI FO 95 à Argenteuil ce mercredi 15 octobre au matin ont discuté de la situation actuelle dans les écoles, et particulièrement de la mise en place chaotique des nouveaux rythmes scolaires dans le Val d'Oise, avec son lot de dégradations.

Les collègues venaient des écoles d'Argenteuil, Bezons, Cormeilles en Parisis, Sarcelles, Domont, Ezanville, Margency, Villiers le Bel, Le Plessis Bouchard, Saint Brice, Garges les Gonesse, Franconville...

En plus de la fatigue et excitation accrues des élèves, de nombreux exemples de dysfonctionnements et problèmes de sécurité, de tâches supplémentaires hors obligations de service ont été évoqués. Le SNUDI FO interviendra auprès des IEN en fonction des problèmes soulevés.
Partout, un même constat : une dégradation des conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves, un épuisement de la majorité des collègues, un silence assourdissant des médias et la même question : comment peut-on arrêter ça ?
Le SNUDI FO a rappelé qu'il ne s'agissait pas de se mobiliser face aux différentes municipalités, quelque soit leur couleur politique, mais bien de s'adresser à la ministre pour que les décrets soient abrogés et que cesse cette mascarade dangereuse et destructrice pour tous.

Dans cette logique, les syndicats FO (enseignants et territoriaux) prennent l'initiative d'une conférence nationale à PARIS afin que, de tous les départements, les témoignages ainsi que la réalité des faits s'opposent au discours de la ministre sur "les bienfaits incommensurables de la réforme".

MERCREDI 19 NOVEMBRE de 10h à 16h
le lieu de la conférence sera fixé ultérieurement

conférence nationale et délégation chez la ministre pour l’abrogation des décrets PEILLON et HAMON sur les rythmes scolaires
FO a invité l'ensemble des organisations syndicales opposées à la poursuite de la mise en place de cette réforme à participer à la conférence et à la délégation.

Afin de préparer une vraie mobilisation des enseignants en lien avec les personnels territoriaux et les parents

  • Afin d'aboutir au retrait de cette réforme destructrice de l'école républicaine, du travail et du service des personnels enseignants et territoriaux

Constituons le dossier d'accusation, école par école, des faits et des méfaits de la réforme des rythmes scolaires !
Dans chaque département, des délégués de secteur, de ville pourront présenter les faits et les méfaits de la réforme.

TRANSMETTEZ VOS TÉMOIGNAGES AU SNUDI FO (mail, courrier, fax)
ET CONTACTEZ NOUS SI VOUS SOUHAITEZ ETRE DELEGUE(E).

BRISONS LA LOI DU SILENCE !

N.B. La ministre de l'Education Nationale vient de confirmer aux syndicats FO (enseignants et territoriaux) qu'une délégation sera bien reçue le mercredi 19 novembre à 17h.