>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Le gouvernement a décrété une «grande mobilisation de l'Ecole et ses partenaires pour les valeurs de la République». Du 16 Février au 24 Avril, des «assises de l’école» vont se tenir dans les établissements, les écoles, les universités, réunissant personnels, élus locaux, associations, «acteurs économiques». Une synthèse en mai viendra «compléter et assurer la mise en oeuvre» des mesures gouvernementales annoncées le 22 janvier.
Donc, les conclusions sont fixées d’avance. Sous couvert de défense de la laïcité et de l’école, elles les mettent à mal et heurtent de front toutes les revendications des personnels.

Pour la FNEC FP FO, les mesures annoncées vont dans une seule direction : remplacer l’école de la République par l’école des territoires, remettre toujours davantage en cause les garanties statutaires des personnels, réunir les conditions de l’explosion de l’Ecole et mettre en danger les personnels.
Ces mesures s’inscrivent totalement dans la continuité de la politique de déréglementation et d’austérité qui se concentre aujourd’hui dans le pacte de responsabilité, la réforme territoriale et la loi Macron.
La FNEC FP FO appelle les personnels à se mobiliser pour leurs revendications : augmentation des salaires, défense du statut, création de vrais postes, et donc à décider de répondre à l’appel à la grève interprofessionnelle le 9 avril, lancé par FO, CGT et Solidaires rejoints par la FSU contre «le pacte de responsabilité, la réforme territoriale, la Loi Macron, et la rigueur budgétaire qui aggravent la situation de tous les salariés».

NB : toute participation des collègues à ces assises est uniquement fondée sur le volontariat. Il n'y a obligation ni à participer ni à "désigner des volontaires" pour les réunions proposées par les circonscriptions depuis quelques jours.

communiqué national FO