>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Le SNUDI FO condamne la diffusion du clip vidéo – produit par Disney ! – qui montre l’incompétence de l’enseignante face au harcèlement d’un élève.

Le ministère a décrété la journée du 5 novembre « lutte contre harcèlement scolaire » avec une vidéo absolument inacceptable qui donne une image déplorable et dégradante des enseignants, incapables de gérer leur classe, insensibles aux souffrances des élèves victimes d’harcèlement en un mot incompétents et inhumains…

Cette vidéo est une caricature qui doit être retirée, notre fédération la FNEC FP FO s'est adressée au ministère en ce sens.

Non les enseignants n’ont pas besoin d’une journée spécifique pour agir contre le harcèlement scolaire !

Non Madame la Ministre les enseignants ne ferment pas les yeux devant la détresse des enfants qui peuvent en être victimes.

C’est effectivement un sujet sérieux qui est traité quotidiennement dans de nombreuses écoles. Et s’il est vrai qu’il existe pour certains enfants, il s’exerce souvent sur les temps autour de la classe (cour de récréation, temps périscolaire ou sur le trajet de l’école..) et pas dans la classe, le suggérer est intolérable !!!

Rappelons que l’augmentation des effectifs par classe, le manque de RASED, le manque de psychologues scolaires, d’infirmières et de médecins scolaires sont, en tout premier lieu, responsables de la situation. Si les psychologues étaient en nombre suffisant, ils pourraient travailler sur le sujet. La ministre, au lieu de culpabiliser les enseignants, ne devrait-elle pas se poser des questions plus fondamentales que ce qui sort de ce clip caricatural ?

Avec notre Fédération, la FNEC-FP-FO, nous demandons le retrait immédiat de cette vidéo et sa non diffusion sur les chaînes publiques télévisées.

communiqué FNEC FP FO du 9 novembre 2015