>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Au 1er septembre 2017, les enseignants sont reclassés* selon des modalités que vous trouverez ci-dessous en pièce jointe.

Pour les PE, le rythme d’avancement unique est maintenant calqué à peu de chose près sur l'avancement au choix. Auparavant, 30% des collègues passaient au grand choix, 50% au choix et 20% à l’ancienneté.
Exemple d'une collègue promue au 7ème échelon au 01.03.2016. Quel sera l'impact de son reclassement sur son déroulé de carrière ?
La rubrique carrière de I-Prof lui indique qu’elle est reclassée au 7ème échelon au 01.09.2017. Elle garde, toutefois, ses 1 an et 6 mois d'ancienneté dans l'échelon 7.
Avec la nouvelle grille PPCR appliquée à partir du 1er septembre 2017, la durée dans le 7ème échelon est de 3 ans, elle sera donc promue au 8ème échelon au 01.03.2019.
Avec l’ancienne grille à trois cadences :
Elle aurait pu bénéficier d’une promotion au grand choix et être promue au 8ème échelon au 1.09.2018 (durée de 2,5 ans dans le 7ème échelon pour 30% des promouvables). avec la nouvelle grille : perte de 6 mois de traitement au 8ème échelon, soit 1012,18 € brut annuel.
Elle aurait aussi pu être promue au choix au 8ème échelon au 01.03.2019, comme avec la nouvelle grille (durée de 3 ans dans le 7ème échelon pour 5/7 des promouvables restants, soit environ 50 %). Ni perte, ni gain de traitement dans ce cas là.
Elle aurait enfin pu être reclassée à l’ancienneté au 8ème échelon au 01.09.2019 (durée de 3,5 ans dans le 7ème échelon, soit environ 20 % des promouvables). Gain de 6 mois de traitement au 8ème échelon, soit 1012,18 € brut annuel.
Et c'est ainsi pour quasiment tous les échelons. Le reclassement PPCR ne changera rien pour 50% des personnels, bénéficiera à 20% et sera défavorable pour 30% des collègues. Le solde est donc négatif. Globalement, les enseignants sont donc perdants. La revalorisation PPCR c’est le miroir aux alouettes...

*En application de PPCR au 01.09.2017, tous les enseignants sont reclassés dans la nouvelle grille indiciaire, qui à la classe normale, ne comprend plus qu’une cadence, sauf au 6ème et au 8ème échelon où une possibilité d’accélération de carrière d’un an pour atteindre l’échelon suivant est prévue pour 30 % des promouvables justifiant d'une évaluation « excellente ».-

Avec PPCR, l’avancement au grand choix est supprimé. Les inspections sont remplacées par trois "rendez-vous de carrière".

A quel moment sont placés ces rendez-vous de carrière ? Serez-vous évalués cette année ?

Sont concernés en 2017-2018 :

1er rendez-vous : les agents qui, au 31 août 2018, sont dans la deuxième année du 6° échelon de la classe normale, c’est à dire ceux qui sont passés au 6ème échelon entre le 01/09/16 et le 31/08/17.

2ème rendez-vous : les agents qui, au 31 août 2018, ont une ancienneté comprise entre 18 et 30 mois dans le 8° échelon de la classe normale, c’est à dire ceux qui sont passés au 8ème échelon entre le 01/03/16 et le 28/02/17.

3ème rendez-vous : les agents qui, au 31 août 2018, sont dans la deuxième année du 9° échelon de la classe normale, c’est à dire ceux qui sont passés au 9ème échelon entre le 01/09/16 et le 31/08/17 ..

Comment vont se dérouler ces "rendez-vous de carrière" ?

Ces rendez-vous de carrière consistent en une visite en classe de l’inspecteur puis d’un entretien. Les enseignants ne seront plus notés mais évalués en fonction de la grille de compétence que vous trouverez en pièce jointe.:

Le SNUDI-FO s’est prononcé contre cette réforme qui :
- va ralentir la carrière de nombreux collègues en supprimant notamment le grand choix
- instaure l’évaluation sans note, et les promotions à la tête du client, dans un rapport individualisé avec l’inspecteur

- favorise une gestion locale des droits et de la carrière des personnels avec toutes les dérives possibles
- évalue les collègues sur nombre d’items qui n’ont rien à voir avec l’enseignement ("Contribuer à l’action de la communauté éducative et coopérer avec les parents d’élèves et les partenaires de l’école/l’établissement")

Le SNUDI-FO réaffirme son exigence d’abrogation du décret instaurant la réforme de l’évaluation.