>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

CTSD carte scolaire du 8 février et 15 février, CDEN du 15 février : déclarations FO et compte-rendu

CTSD du 8 février

voir la déclaration du SNUDI FO 95 en pièce jointe

Neige et conditions météo difficiles

Le DASEN a commencé par remercier les collègues présents hier et aujourd'hui dans les écoles, de louer leur professionnalisme, malgré les conditions météo difficiles.

Pour autant, la communication de la DSDEN95 mercredi, pour envisager notamment la journée de jeudi, a été réduite. En témoigne le nombre très important d'appels téléphoniques et mail reçus par le SNUDI FO 95 hier toute la journée.

Aussi, on ne peut que regretter qu'une mesure provisoire de fermeture des écoles n'ait pas été prise par le préfet afin d'assurer la sécurité de tous (élèves comme personnels).

Le SNUDI FO 95 a interrogé le DASEN sur la gestion des absences nombreuses des collègues mercredi, jeudi et sûrement vendredi. Le syndicat a fait part des inquiétudes des collègues de bonne volonté mais en incapacité objective de se rendre dans leur école mercredi et jeudi.

Le DASEN nous a confirmés que la position de l'institution était de faire confiance, d'avoir du bon sens tout en exigeant la loyauté des agents. Donc aucun retrait sur salaire ne sera effectué.

consignes pour vendredi : elles sont les mêmes que jeudi communiqué préfecture ici

 

Rythmes scolaires

Le SNUDI FO se félicite que les communes du département retournent massivement à une organisation identique des 4 jours.

Le DASEN reconnaît le retour massif à l'organisation sur 4 jours mais il soutient les PEDT, voudrait "garder ce qui est bon".

A l'heure du bilan, force est de constater que les enseignants comme les parents d'élèves (s'exprimant notamment dans les conseils d'école) n'ont pas souhaité garder grand chose de la réforme Peillon...

A ce jour, une seule commune (Courdimanche) a officiellement demandé le maintien des écoles à 4,5 jours. La majorité des 58 communes encore à 4,5 jours cette année n'ont pas officiellement transmis de position au DASEN mais l’extrême majorité va s'orienter vers une organisation à 4 jours.

Argenteuil

Le DASEN reconnaît que la ville doit faire l'objet d'une « attention particulière », qu'il s'agit d'un sujet sur lequel il faut « travailler particulièrement ». Il est d'accord sur le constat mais pas sur la méthode pour « attirer l'attention » (grève et manifestation)...

Reste maintenant les actes et les moyens que les collègues d'Argenteuil attendent !

Décharges supplémentaires pour les directions d'écoles  :

Le SNUDI FO 95 a redemandé que soient prises en compte les tâches nombreuses des directions d'école dans le cadre de la disparition des aides administratives, en maintenant ces moyens.

Le DASEN est sensible aux arguments mais n'accède pas à la demande par manque de poste.

Postes de CP ou CE1 à 12

Le SNUDI FO 95 a interrogé le DASEN sur la nature des postes créés. Le DASEN indique que l'ensemble des postes apparaîtront bien au mouvement et que, sauf directive précise du Ministère, ils seront accessibles à tous lors des opérations du mouvement en mars (au barème donc).

Détail des mesures de carte scolaire :

  • 86 ouvertures de classe

  • 39 fermetures

  • 61 surveillances vers l'ouverture

  • 33 surveillances vers la fermeture

mesures modifiées après le groupe de travail du 01/02 et proposées le 08/02

- elem Ducher Pontoise - levée de la surveillance fermeture

- prim Riet à Ecouen - annulation de l'ouverture

- prim Verne à Ecouen - ouverture (pour remplacer celle de Riet)

- elem Delacroix à Ermont - surveillance à l'ouverture ajoutée

- Val d'Ysieux à Chaumontel - levée de la fermeture qui devient surveillance fermeture

- elem Ferry à Franconville - surveillance ouverture ajoutée

- elem Salengro à Gonesse - ouverture ajoutée

- prim Ferry à Montmorency - surveillance vers ouverture ajoutée

- prim Glaisières à Groslay - surveillance ouverture ajoutée

- elem Bois Joli à Sarcelles - surveillance ouverture ajoutée

- elem Jaurès à St Gratien - levée de la fermeture remplacée par une surveillance fermeture

- 2 "CE1 à 12" ajoutés à Elem Dunant à Sarcelles

- mater Larris à Pontoise - levée de la fermeture qui devient une surveillance fermeture

- prim Nautilus à Cergy - levée de la surveillance vers fermeture

- elem Moulin à Villiers le Bel - ouverture d'un CP à 12 supplémentaire

- les écoles maternelles Romain Rolland 1 et 2 et l'école élémentaire Romain Rolland restent 3 écoles : la mesure de fusion est abandonné cette année


Dotation

Le DASEN se félicite des 284 postes « ce qu'on a, c'est bien... ça pourrait être mieux, mais c'est bien ». « Le ministère a pris en compte la situation du Val d'Oise »

Les différentes organisations syndicales ont dénoncé l'usage d'une dotation certes positive mais absorbée en grande partie par les CP et CE1 « 100% réussite ». Au final, des effectifs qui progressent dans toutes les autres classes, des conditions de travail qui se détériorent sans perspective d'amélioration !

 

L'ensemble des organisations syndicales FO, CGT, FSU, UNSA a voté contre le projet du DASEN. Le CTSD est reconvoqué le 15 février.

 

CTSD du 15 février

Ce jeudi 15 février, le DASEN a seulement ajouté deux nouvelles surveillances vers l'ouverture, le reste des mesures étant reproposé à l'identique :

- mater Prévert à Bezons

- mater Epine Guyon à Franconville

Le vote des organisations syndicales a été identique : la totalité des voix CONTRE.

 

CDEN du 15 février

neige et verglas

Le SNUDI FO 95 a interpelé le Préfet.

"M. le préfet, durant ces 3 jours, vous avez donné la consigne aux usagers du département de ne pas utiliser leur véhicule, le ramassage scolaire était suspendu, les bus de la STIVO étaient à l'arrêt également. Durant ces 3 jours, les transports en commun ont fonctionné de manière très réduite voire inexistante dans un grand nombre de zones du département. Ainsi, si les écoles n'ont pas été fermées, c'est qu'il était demandé aux enseignants de s'y rendre, ceci dans des conditions très difficiles voire impossibles. Nous regrettons donc que des mesures immédiates n'aient pas été prises pour garantir des conditions maximales de sécurité des agents publics comme des élèves, notamment en fermant les établissements scolaires ou les administrations qui pouvaient l’être."

Le Préfet a répondu que le Val d'Oise était le département le plus touché de l'ouest parisien mais qui a le mieux fonctionné en région parisienne. Il salue les forces de sécurité, les personnels de l'Education nationale engagés dans cette crise. "Il n'y a eu aucun mort ni blessé" "nous avons voulu assuré un accueil des élèves", il fallait "éviter une paralysie totale"

carte scolaire

vote CONTRE unanime des organisations syndicales

Parmi les 18 votants du CDEN (10 CONTRE, 5 POUR, 3 ABSTENTIONS)

rythmes scolaires

Aucun vote n'a eu lieu aujourd'hui : il aura lieu lors du CDEN de fin d'année scolaire. Les communes communiquent au fil de l'eau, les maires ont parfois déjà communiqué aux écoles et aux parents sans pour autant avoir encore fait leur courrier officiel au DASEN.

Le DASEN n'a pas le pouvoir d'imposer un calendrier aux Maires pour avoir leur réponse officielle sur l'organisation envisagée pour septembre 2018. Il le regrette. Un CDEN fin juin ou début juillet actera toutes les organisations prévues.

En tous cas, le DASEN a répété qu'il s'appuyait sur le vote majoritaire des conseils d'école et qu'un "plan mercredi" (pour les TAP) serait expérimenté à Cergy et à Bessancourt afin de maintenir les TAP avec un PEDT..