>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Permutations 2018 - résultats du 5 mars et premières infos, erreur du ministère

Les résultats pour les permutations sont tombés aujourd'hui lundi 5 mars. Dans le Val d'Oise, avec 129 mutations obtenues parmi les 877 demandes, le taux de satisfaction est à 14,7%, ce qui reste faible.

  • Si vous n’avez pas obtenu satisfaction, vous pouvez participer à la phase des ineats-exeats. La circulaire et le formulaire de demande vont être publiés prochainement sur le site de la DSDEN 95. cliquer ici

           contactez le SNUDI FO 95 pour vous aider à monter le dossier ineat-exeat.

  • Si vous intégrez le département du Val d'Oise (bienvenu(e)!), le mouvement aura lieu du 9 au 22 mars. Contactez le SNUDI FO 95 pour toute demande d'explication (barèmes, fonctionnement, types de postes etc.) Une réunion d'info syndicale spéciale mouvement est organisé samedi 10 mars de 10h à 12h dans les locaux FO à St Ouen l'Aumône

InFOs permutations : erreur du ministère pour l'attribution des 600 pts CIMM... un petit point d'explications.

Le Ministère très "habile" en terme de communication a envoyé un message à tous les collègues ayant obtenu leur mutation le 5 mars dernier pour leur indiquer que les résultats étaient "provisoires"... sans aucune explication supplémentaire. Puis la même chose pour les collègues n'ayant pas obtenu leur mutation. C'est inadmissible !
 
En substance, il y a eu une erreur de programmation et, de ce fait, certains qui ont obtenu des points de CIMM (Centre Intérêt Matériel et Moraux) ont pu obtenir leur 2e ou 3e voeu car les 600 points leur ont été attribués également sur ces voeux.
Pour le Snudi FO, il ne saurait être question de remettre en cause des résultats déjà publiés auprès des collègues.

Voici le message du Ministère envoyé au Syndicat National :
A l'issue du mouvement interdépartemental des enseignants du premier degré, la DGRH a constaté que la bonification de 600 points accordée au titre du CIMM  a été attribuée par l'applicatif sur tous les voeux formulés par les agents au lieu d'être attribuée exclusivement sur le voeu 1 portant sur le département ou la collectivité d'outre-mer.
De ce fait, ces enseignants ont obtenu satisfaction sur un voeu 2 ou 3 en ayant bénéficié indûment de cette bonification au détriment d'autres enseignants justifiant d'un barème plus important.
Nous conduisons actuellement des expertises afin d'identifier les impacts de l'octroi erroné de cette bonification.
Afin de prévenir les personnels ayant participé aux opérations de mobilité, un message va être adressé aux candidats les informant du caractère provisoire du premier résultat. Une seconde information confirmant ou infirmant ce premier résultat leur sera transmise dans les plus brefs délais. Par ailleurs, les services départementaux sont également  destinataires d'un message en ce sens.
 
Permutations 2018 : aucun collègue ne doit payer l’erreur de l’administration
les 24 collègues concernés doivent muter !

 

le 08 mars 2018


Monsieur le Directeur des ressources humaines,


La DGRH a envoyé un SMS, ce jour, afin d’indiquer aux 17 071 participants au mouvement inter départemental que les résultats annoncés aux personnels (accords ou refus) étaient provisoires.
Suite aux explications apportées par les services du ministère, nous avons constaté que cette erreur n’impactait que 24 collègues (12 qui perdront leur accord et donc 12 qui pourront l’obtenir).


Au vu des circonstances, et parce que les personnels n’ont pas à faire les frais de dysfonctionnements internes, nous vous demandons de garantir aux 12 collègues concernés par cette erreur que le changement
de département qui leur a été annoncé est maintenu, en surnombre.


Par ailleurs nous souhaiterions connaître la date à laquelle les collègues recevront une réponse définitive, date que nous espérons très proche (aujourd’hui ou demain dernier délai).

Nous vous demandons également de bien vouloir intervenir auprès des directions académiques afin qu’elles décalent la date de fermeture du serveur mouvement dans les cas où celui-ci est déjà ouvert.


Vous savez combien les mutations sont un sujet sensible. Nous tenons à vous alerter sur l’impact négatif qu’a eu l’envoi de l’information indiquant que les résultats étaient provisoires à plus de 17 000 enseignants pour 24 concernés.


Nous avons été saisis depuis 24 heures de centaines d’appels mêlant espoir pour les uns et angoisse pour les autres. Alors même que très peu de collègues sont effectivement concernés.


Nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur des ressources humaines, en notre parfaite considération.

Norbert Trichard

Secrétaire Général