>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Des collègues directeurs de plusieurs circonscriptions nous ont alerté il y a une dizaine de jours après avoir été désignés "volontaires d'office" comme têtes de PIAL, sans compensation, ce qui a provoqué un émoi considérable. Les "têtes de PIAL" sont des délégations de responsabilité d'organisation du PIAL (piloté par un IEN).
 
Le Snudi FO 95 est immédiatement intervenu auprès de M. le directeur académique afin de lui rappeler le contenu de la circulaire de rentrée 2019 - école inclusive n°2019-088 du 5-06-2019 : le volontariat (les directeurs n'ont pas de lettre de mission contrairement aux IEN "pilotes de PIAL") et le bénéfice d'1/4 de décharge s'ils sont volontaires pour remplir cette mission.
Le Snudi FO 95 a, par la même occasion, rappelé la surcharge de travail à la direction d'école, les motifs du suicide de Christine Renon, directrice elle-aussi, et l'indispensable nécessité de stopper la dégradation des conditions de travail, notamment à la direction d'école.
 
Mme la secrétaire générale de la DSDEN répond :
- les IEN sont bien pilotes de PIAL
- en l'absence de décharge attribuée, aucun directeur ne sera plus sollicité d'ici la fin de l'année scolaire pour prendre en charge la coordination des AESH ou pour avoir une délégation de mission du PIAL par son IEN
- les têtes de PIAL seront actives seulement si les moyens sont mis en place et attribués, éventuellement à la rentrée 2020