>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Macron a décidé que le 24 janvier la réforme sera présentée au conseil des ministres.

Depuis le 5 décembre la grève pour le retrait de la réforme des retraites se poursuit. Jeudi 16 janvier, une fois de plus, des centaines de milliers de manifestants très déterminés ont défilé dans les cortèges interprofessionnels. Dans le Val d'Oise, les actions se multiplient (manifestations, rassemblements, tractages etc.) : elles donnent une visibilité locale au mouvement, aux grévistes et prolongent l'action première de la grève.
Au niveau national, la grève et les mobilisations dans de nombreux secteurs se poursuivent. Parmi les dernières mobilisations en date, c’est le musée du Louvre qui a été bloqué vendredi, là même où Macron avait fêté son arrivée au pouvoir. Toutes les manœuvres gouvernementales ont échoué. L’opération sur l’âge pivot, avec la complicité de la CFDT et de l’UNSA, n’a été qu’un pétard mouillé. Personne n’est dupe des concertations sectorielles. Blanquer annonce une revalorisation "historique" et au même moment le gouvernement confirme le gel du point d’indice jusqu’en 2022.
Tous les sondages montrent que la grande majorité de la population soutient le mouvement et s’oppose à la réforme. 
Le gouvernement est aux abois. Les salariés ne veulent rien lâcher.
Le gouvernement n’est pas serein, la moindre sortie publique d’un ou d’une ministre se transforme en un « comité d’accueil » anti loi retraite par points, même le Président de la république est obligé de se faire exfiltrer quand il sort au théâtre… Cela en dit long sur le refus de la population à la réforme et à sa politique en général.

Un nouveau blocage des ports aura lieu pendant 3 jours la semaine prochaine (22, 23 et 24 janvier).
Des actions diverses prévues et imprévues vont rythmer la semaine prochaine... comme dès demain lundi 20 janvier midi à Versailles où FO, CGT, FSU et Solidaires des Yvelines appellent à une manifestation au départ de la gare Versailles Chantiers à l'occasion de la venue de Macron au château en compagnie de 200 patrons de multinationales dont une trentaine de chefs d'entreprises français...
 
Et, comme si de rien n’était, le gouvernement présente son projet en conseil des ministres vendredi 24 janvier prochain ! Être encore des centaines de milliers en grève et dans les rues ce jour-là placerait Macron au pied du mur. Mettons à l’ordre du jour de nos AG la fermeture de nos écoles, de nos établissements et de nos services.
Dans le cadre de l’appel interprofessionnel, préparons l’arrêt total du pays ! Tous ensemble pour le retrait ! Soyons massivement en grève et en manifestation le 24 janvier prochain !
 
Pour vous déclarer gréviste vendredi 24 janvier, envoyez vos déclarations d’intention de grève avant mardi soir minuit