>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Le conseil des ministres du samedi 29 février prétendument destiné aux mesures contre le coronavirus a finalement décidé de l’application du 49-3, pour imposer une réforme rejetée par la majorité des Français et des salariés. Personne n’accepte cette nouvelle provocation qui est surtout l’aveu de faiblesse d’un gouvernement isolé et aux abois.
Quelques heures après l’annonce du 49.3 des milliers de salariés se sont rassemblés dans des manifestations spontanées dans tout le pays : à Toulouse, Lyon, Lille, Amiens, Paris, Bordeaux, le Mans, Montpellier, Besançon, Niort, Grenoble, Strasbourg, Nancy, Dijon, Caen, Rodez, Bayonne, Avignon, le Puy en Velay…
Les confédérations ont dénoncé ce coup de force et ont appelé à des rassemblements qui ont regroupé des milliers de manifestants.
Des débrayages spontanés ont eu lieu.
Face à ce passage en force, FO et CGT quittent la conférence de financement des retraites
En effet, il n’y a aucun compromis possible. Cette conférence n’est qu’une impasse visant à associer les organisations syndicales à la mise en place de la réforme Macron-Philippe, et à cautionner le 49.3. Pour ces mêmes raisons, la FNEC FP-FO n’a pas participé aux groupes de travail organisés par le ministre Blanquer pour discuter d’une pseudo-revalorisation financée par la baisse des pensions de tous les salariés, du public comme du privé : la « revalo » Blanquer, ce sont des centaines d’euros en moins par mois sur la pension !
L’université et la recherche s’arrêtent à compter du 5 mars
Dans l’enseignement supérieur et la recherche, les syndicats FO-CGT-SUD-FSU du supérieur avec UNEF, l’Alternative, ANCMSP, Facs et labos en lutte, appellent à la grève à compter du 5 mars pour le retrait de la réforme des retraites et l’abandon du projet LPPR (loi de programmation pluriannuelle de la recherche).
La FNEC FP-FO soutient cet appel ainsi que toutes les AG qui décideraient de rejoindre la grève initiée dans l’enseignement supérieur et la recherche. Des collègues dans les écoles et les établissements l’ont déjà décidé.
La FNEC FP-FO soutient totalement l’AG Education Île de France, réunissant 140 personnels lundi 2 mars, qui ont décidé de rejoindre la grève à partir du 5 mars.
Se regrouper et décider
Des initiatives sont prises dans les départements : rassemblements, assemblées générales, réunions d’informations…
La FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir dans chaque école, chaque établissement, chaque service, pour réaffirmer les revendications et discuter de l’action efficace pour en finir avec la réforme des retraites Macron-Philippe.
On peut gagner. On ne lâche rien, dans l’unité, jusqu’au retrait !

appel intersyndical Education Val d'Oise du 8 mars