>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Monsieur le directeur académique,

Depuis une semaine, des collègues volontaires accueillent dans les écoles les enfants des personnels soignants. Nous renouvelons notre demande que les mesures de protection et d'hygiène soient appliquées, que du matériel (masque, gel hydroalcoolique) soit systématiquement fourni dans ces écoles. Ce n'est toujours pas le cas partout dans le département.
 
Depuis une semaine, tous nos collègues assurent la continuité pédagogique dans des conditions difficiles (bug des ENT, difficultés de connexion etc.), dans un climat anxiogène. Comme vous le savez, ils font le maximum pour maintenir le contact avec les familles, avec leurs élèves, par échange de courriels et par téléphone : aucun élève n'est laissé "sur le côté". Certes, toutes les familles n'ont pas un ordinateur, une imprimante ou une connexion internet mais les enseignants leur communiquent des conseils pratiques pour que chacun puisse s'organiser au mieux, même sans photocopie le cas échéant.
 
Alors que le Président de la république et le gouvernement constatent que beaucoup de Français ne respectent pas les consignes de confinement et envisagent un "durcissement" des mesures, alors que les médecins et personnels soignants qui sont au front en ce moment et voient leur service se remplir chaque jour de malades atteints du COVID19 font le même constat, tous ont une demande qui tient en trois mots : "RESTEZ CHEZ VOUS". C'est le seul moyen de ralentir l'épidémie et de sauver des vies.
 
Dans ce contexte, il est inacceptable et irresponsable de mobiliser une nouvelle fois des personnels dans les écoles pour fournir des "dossiers papier" et autres photocopies au nom de la "fracture numérique". Il est irresponsable de contourner les consignes de confinement et de favoriser des déplacements supplémentaires de personnels et de parents d'élève comme cela est proposé dans les circonscriptions. Sur ce point, la question n'est plus d'indiquer qu'il s'agit d'une possibilité pour des collègues "volontaires". Il est du rôle de l'institution d'encourager au respect des consignes nationales dans l'intérêt de tous.
 
Veuilllez agréer, monsieur le directeur académique, l'expression de mes salutations distinguées.
 
Vincent Sermet
secrétaire départemental
Snudi FO 95