>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

La Commission Exécutive du SNUDI FO 95 s’est réunie « en visio » le mercredi 22 avril 2020.
 
Partout, dans les discussions entre collègues, sur les réseaux sociaux, les mêmes questions et inquiétudes reviennent depuis les annonces du 13 avril sur la « réouverture » des écoles.
Comment serait-il possible d’ouvrir les écoles sans risque quand les cinémas, les théâtres, les restaurants resteront fermés ? Comment respecter les gestes barrières dans des écoles, même à moins de 15 élèves par classe, et avec des élèves de 3, 5 ou 10 ans en classe, en récréation, à la cantine ? Quand bien même il y aurait des masques en quantité suffisante, comment enseigner avec, comment les faire garder aux enfants durant une journée ou une demi-journée ? Comment un AESH ou des membres du RASED peuvent-ils réussir à faire respecter les gestes barrières avec les élèves qu’ils ont à charge ? Comment assurer que les écoles ne deviendront pas des foyers de contagion sans tester régulièrement et de façon systématique tous les élèves et les personnels, ainsi que l’entourage proche ? Comment gérer l’enseignement à distance, l’enseignement en présentiel et ses propres enfants ? Comment gérer la distanciation entre parents, enfants lors des entrées et sorties des classes ?
Il est clair que les conditions pour la reprise des classes le 11 mai ou dans les semaines qui suivent ne sont pas réunies et ne le seront pas.
 
Les personnels soignants en première ligne indiquent : « nos hôpitaux subiront inévitablement une 2ème vague épidémique, qui pourrait être encore plus meurtrière dans la mesure où, selon les estimations, seulement 10% de la population présenterait une immunité. ». Il n’y aura pas assez de lits. Une grande partie des personnels soignants est déjà épuisée et malade, ne pourra pas faire face à une 2e vague. Le Val d’Oise est particulièrement touché par la pandémie avec des hôpitaux saturés.

Le Ministre Blanquer a annoncé le 21 avril son « plan » de reprise à partir du 11 mai : il faudrait assurer une « rentrée échelonnée » pour des classes ou demi-classes, en alternant des groupes, en privilégiant certains niveaux et certains élèves « en difficulté », continuer l’enseignement à distance etc., … tout cela sans aucune garantie de mesure de protection et de désinfection !
 
INACCEPTABLE !
NON, nous ne voulons pas reprendre nos classes au péril de nos vies !
NON, nous ne voulons pas assurer une garderie pour les besoins du MEDEF !
 
La CE du SNUDI FO 95 appelle les personnels à se réunir « en visio » avec le syndicat, à adopter des prises de positions d’écoles, de villes, de circonscription… avec les parents d’élèves et leurs fédérations le cas échéant, pour dire : « pas de reprise, quelles que soient la date et les modalités, sans que les conditions sanitaires le permettent et sans que les mesures de protection soient garanties pour tous ! ».
 
La CE du SNUDI FO 95 appelle à signer, à diffuser, à faire signer massivement la pétition nationale de la FNEC FP FO « Le 11 mai ou après… Pas de reprise sans dépistage systématique, sans tous les moyens de protection nécessaires » cliquer ici