>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Le CHSCT s'est réuni ce jeudi 7 mai au matin. La FNEC FP FO a fait une déclaration rappelant le très grand nombre de motions et prises de positions contre la reprise du 11 avec toutes les inquiétudes des personnels concernant la réouverture des écoles sans garanties sanitaires. NON les conditions pour une rentrée même progressive ne sont pas réunies.

Le DASEN prend acte des différentes motions d'écoles transmises. Les masques sont en cours de livraison jusqu'au lundi 11 mai. Pas de test prévu à part pour les cas symptomatiques... Le DASEN présente le "Kit de protection" : 2 masques (chirurgicaux pas FFP2) par jour par enseignant présent, gel hydroalcoolique, boîte de mouchoirs, lingettes...

Sans le matériel de protection dont les masques, le DASEN confirme que l'accueil des élèves n'est pas possible. Si vous considérez que les conditions ne sont pas réunies à l'ouverture, que la municipalité n'a pas finalisé la préparation des locaux... il faut lister tous les problèmes sanitaires et de sécurité, les impossibilités d'appliquer le protocole. Il faut le signaler immédiatement à l'IEN et saisir le syndicat FO.

Selon le DASEN, environ 20% des élèves (30 000) reviendraient dans les écoles d'ici la fin de l'année. Concernant la réouverture des écoles : 13 communes refusent, 28 restent réservées car réfléchissent à l’organisation de l’espace (personnels, signalétique par les communes et les directeurs), 34 communes ont décidé d'un report le 14-18-25 mai. Echanges constants, négociations avec les maires sur les conditions sanitaires.

Le DASEN parle "d'aménagements à voir au niveau local" même si le protocole ministéiel a une valeur réglementaire. C'est l'argument qui a été avancé pour répondre aux différentes questions. Pour FO, ce n'est pas acceptable et nous continuerons d'intervenir à tous les niveaux pour faire respecter les droits des personnels.

D'ailleurs, des cadrages nationaux viennent dès à présent contredire les consignes et infos données lors du CHSCT départemental. Ce sont bien ces cadres qui s'imposeront dans le Val d'Oise.

  • pour les ASA garde d'enfant : Le DGRH a, lors du CTM du 5 mai, confirmé que les personnels qui voudraient garder leur enfant ou qui seraient fragiles/vulnérables bénéficieraient d’une Autorisation Spéciale d’Absence (ASA) à l’instar de tous les autres fonctionnaires. C’est ce que le DGRH a de nouveau rappelé au cours du CHSCT M du 7 mai 2020 : « Les agents seront placés en ASA dans les mêmes conditions qu’avant et ce jusqu’à juin. » précisant même que les agents pourront être placés en ASA pour garde d’enfants que ces derniers aient leur école ouverte ou non. Ces consignes ont désormais été transmises aux recteurs et DASEN.

NB : un simple mail à l'IEN indiquant que vous poursuivez le suivi de votre classe à distance jusqu'à fin mai pour garde d'enfant permet de vous placer en Autorisation Spéciale d'Absence.

  • Concernant les AESH : les droits de maintenir le travail à distance sont les mêmes que pour les enseignants (garde d'enfant, "vulnérabilité" au virus). De plus, une fiche publiée ce jeudi 7 mai midi par le Ministère de l'Education Nationale indique : "Les AESH qui le souhaitent peuvent poursuivre l’accompagnement des élèves à distance uniquement, notamment par téléphone."

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Reprise_deconfinement_Mai2020/81/0/Fiche_eleves_en_situation_de_handicap_1282810.pdf

La FNEC FP FO réinterviendra pour faire valoir ce volontariat.

autres infos :

Entretiens professionnels : reportés en sept/oct pour PPCR 1er degré (sauf si enjeu de mutation à l‘étranger)

EREA/SEGPA : réouverture éventuelle en juin. Idem pour lycées/collèges