>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Dans sa déclaration (pièce jointe), FO a dénoncé l'imposture et les incohérences du gouvernement comme du ministère sur la question "sanitaire". FO a rappelé que les personnels voulaient avant tout les moyens pour faire cette rentrée convenablement. FO a demandé solennellement l'annulation des fermetures prévues en cette rentrée si particulière ainsi que les ouvertures nécessaires.

La DASEN adresse ses remerciements aux personnels des écoles pour leur "mobilisation importante", leur "travail efficace" pour préparer et faire cette rentrée. Sur la question sanitaire, elle répond que "le protocole s'impose à nous" et met en avant les consignes comme les avis de l'ARS pour toute situation de contamination ou suspicion covid, et non les positionnements des collectivités. Pour FO,  cette réponse n'est pas satisfaisante : les personnels, en particulier ceux qui sont "fragiles" ou "vulnérables", doivent pouvoir disposer de masques FFP2 dans les écoles et pas les vulgaires masques en tissus, non protecteurs et insupportables à porter durant une journée complète de classe.

Les questions sur les ASA des personnels (très) vulnérables (cf liste du décret du 29 août) ne sont pas totalement clarifiées.

Ainsi, dans un groupe de travail du CHSCT ministériel, les représentants du personnel dont ceux de la FNEC FP-FO ont tenté d’éclaircir la situation qui est réservée à certains personnels.
FO : Dans le cas où un personnel contracterait le COVID, quelle serait sa position administrative ?
Ministère : Si le test est positif, alors il faut un arrêt de travail par le médecin. Il se voit appliquer le jour de carence.
FO : Quelle serait la position administrative des personnels suspectés mais pas détectés positifs ?
MEN : Les personnels en attente de test sont soit en télétravail, soit en Autorisation Spéciale d’Absence.

Comment comprendre ? Un personnel pour lequel il y a suspicion de COVID peut-être placé en ASA, sans perte de salaire ni de droit à congé. Un personnel testé positif doit demander à son médecin de le placer en arrêt maladie, ce qui remet en cause ses droits à congé et impacte son salaire avec le jour de carence.
Rappelons que pour les personnels contractuels (enseignants, administratifs, AED et AESH), s’ils ont moins de 4 mois d’ancienneté de service, c’est l’intégralité de leur salaire qui ne leur sera pas versé par l’Etat employeur durant toute la durée de leur isolement : les indemnités journalières (50% du salaire de base) ne seront versées qu’après 3 jours de délai de carence. C’est donc la double peine qui s’applique à des personnels déjà très précaires. Devant la protestation de FORCE OUVRIÈRE, le représentant du ministre indique : « On peut demander l’abandon du jour de carence mais cela ne servira à rien, ce n’est pas de notre responsabilité, et je doute que cette décision soit prise. Il y a une responsabilité individuelle. »
Pour la FNEC FP-FO ces réponses sont insupportables.

La DASEN a présenté les grandes lignes du plan numérique évoqué par le ministre fin août, le Val d'Oise étant département pilote pour le "100% numérique". Un panel d'écoles sera choisi "par rapport à la fracture numérique". Tous les néotitulaires T1 devraient être équipés. 10 000 tablettes pour les élèves, 3 000 kits visio (possibilité de mettre des capsules, des vidéos, ordinateurs et caméras sur pied) pour les enseignants, 1 500 kits visio pour les classes, plan de formation des personnels...

Carte scolaire

FO est intervenue pour défendre tous les dossiers d'école dont il avait connaissance. Suite aux différentes interventions, la DASEN a annulé plusieurs fermetures et ajouté quelques ouvertures de classes. Le détail des mesures se trouve en pièce jointe (41 ouvertures et 13 fermetures)

Questions diverses

- primes covid : 630 personnels ont perçu une prime. Les réclamations sont à transmettre à l'IEN pour remontée à la DSDEN

- contractuels recrutés : actuellement l'équivalent de 50 ETP (temps complets)

- affectations : une vingtaine de MAD toujours sans affectation à ce jour