>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Alors que les évaluations nationales imposées dans les écoles sont identiques aux années précédentes comme si la période du confinement n'avait pas existé... elles suscitent toujours autant de rejet !

En effet qu’apportent-elles aux enseignants ces dernières années si ce n’est perte de temps et surcharge de travail ?

De plus, beaucoup de collègues de CP et CE1 ont été effarés après avoir découvert cette année les questions à poser à leurs élèves.

- "Pendant que l'école était fermée à cause du virus, tu étais à la maison. Est-ce que tu t'es beaucoup ennuyé(e) ?" "Est-ce que tu étais content(e) de rester tout le temps à la maison ?", "Est-ce que tes copains et tes copines t'ont manqué ?", "Est-ce que tu préfères aller à l'école pour travailler ?""Est-ce que tu as eu peur du coronavirus ?"

- ou à renseigner par l'enseignant : "Sur la période "post-confinement", est-ce que l'élève est revenu à l'école avant les vacances d'été ? (tous les jours, plusieurs fois par semaine, moins souvent, jamais...)"

Le SNUDI FO 95 rappelle que les collègues, qui ont choisi de ne pas poser à leurs élèves ces questions qui n'ont rien de "pédagogique", sont parfaitement dans leur droit.

Ce ne sont pas d’évaluations standardisées obligatoires dont les élèves et les enseignants ont besoin mais bien des créations de postes nécessaires pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes, permettre l’amélioration des conditions de travail, et par conséquent des conditions d’accueil des élèves.

Le SNUDI FO continue de demander l'abandon pur et simple de ces évaluations standardisées.