>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Après plusieurs rassemblements et pétitions depuis le mois de septembre, une grève dans les écoles était appelée le jeudi 19 novembre, par les organisations syndicales du Val d'Oise (CGT Educ, SNUDI FO, SNUipp FSU, CGT Territoriaux), L'Assemblée Générale de grève comportait plus de 60 personnes (enseignants, ATSEM et animateurs vacataires).

Suite aux événements du 13/11, il ne pouvait y avoir de manifestation ou rassemblement à l'extérieur. Finalement, l'autorisation a été donnée pour utiliser la salle polyvalente d'une école.

On ne peut que se féliciter du succès de la grève et de la mobilisation dans le contexte de  "l'état d'urgence". Cette journée est un point d'orgue du combat engagé depuis septembre pour obtenir le maintien ou le retour d'une ATSEM par classe et l'embauche en CDI des animateurs dont la plupart sont vacataires.

La comptabilisation des grévistes à Pontoise donne les résultats suivants : 113 classes sur 134 sont fermées. Cela représente 85 % de grévistes, 9 écoles sur 16 sont fermées. 39 atsem sur 52 se sont mises également en grève (c'est une première). Elles ont subi d'énormes pressions de la part de la mairie (élus, et le maire lui-même + l'encadrement). Quelques animateurs se sont également mis en grève, ainsi que quelques personnels de cantine.

Il manque encore sur la ville l'équivalent de 3,5 postes d'ATSEM (Parc aux charrettes, G Loiseau, Jean Moulin). Du fait des nouveaux rythmes scolaires (TAP) on annonce un redéploiement des ATSEM, et l'augmentation de leur horaire annuel.

Il y a aussi la question salariale (perte de 16 % pour les études surveillées faites par les enseignants, pour les ATSEM -44 % et animateurs).

Face aux mobilisations de septembre et octobre, le maire a créé un poste d'atsem à la maternelle des Cordeliers. Il a annoncé 9 titularisations d'animateurs...

Lors de cette AG, le SNUDI FO est intervenu pour indiquer que ce qui se passe à Pontoise montre que c'est par la mobilisation unie, efficace et déterminée qu'on peut gagner sur les revendications (1 atsem pour classe maternelle, titularisation des animateurs, rétablissement des salaires...). Face à ce que pouvait annoncer le maire début septembre ou à ce que pouvaient indiquer l'IEN ou la DASEN quant à leur "impuissance" face à la suppression des postes d'atsem, les collègues montrent qu'il est possible d'obtenir satisfaction. Le SNUDI FO a rappelé que, si le problème se pose dans la plupart des villes, les mobilisations sont à construire partout ailleurs et que le succès de la mobilisation dans les écoles de Pontoise ne peut qu'encourager les collègues ailleurs dans le Val d'Oise.

Chacun peut comprendre et a pu le constater : c'est le rapport de force et la détermination unie des collègues avec leurs syndicats qui ont déjà fait reculer le maire de Pontoise et qui continueront de le faire reculer. Il faut continuer le travail d'information auprès des parents qui peuvent soutenir la mobilisation.

Une délégation intersyndicale a été reçue en fin d'après-midi par M. Houillon, maire de Pontoise, qui a concédé de nouvelles améliorations pour les écoles !

- un poste d'atsem créé à la maternelle Jean Moulin

- 5 animateurs supplémentaires titularisés

Le maire annonce également que les autres points de revendications seront à discuter.