>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

grève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audience
grève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audiencegrève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audience
grève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audiencegrève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audience
grève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audiencegrève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audiencegrève et rassemblement du 23 janvier à Cergy : photos et bref compte-rendu d'audience

Environ 150 personnes rassemblées ce matin devant la mairie de Cergy pour demander au Maire de respecter la position unanime des conseils d'école. D'après nos remontées, au moins une quinzaine d'écoles fermées, des grévistes dans toutes les écoles, le plus souvent en majorité : c'est une grève massive et record à Cergy.

voir les articles du Parisien, de la Gazette du Val d'Oise ci-dessous en pièces jointes.

 

Suite à l'appel intersyndical à la grève et au rassemblement devant la mairie ce mardi 23 janvier, une délégation SNUDI FO, SNUipp, SE UNSA et CGT Educ'Action a été reçue pendant plus d'une heure par Abdoulaye Sangare, maire adjoint de Cergy chargé de l'Education, accompagné de Lisandro Sarmento, directeur de cabinet du Maire, de Vincent Lardy, directeur de l'éducation et de Stéphanie Chelghoum, coordinatrice de projet.

Le Maire adjoint a rappelé "l'engagement" de la ville de Cergy dans cette réforme "pour la réussite éducative des enfants"... avec un discours lénifiant à souhait.

L'ensemble de la délégation a rappelé qu'il n'était pas acceptable que l'avis unanime des conseils d'école pour le retour à 4 jours ne soit pas entendu par le Maire. Il s'agit d'un simple respect de la démocratie.

Le directeur de cabinet du Maire a d'ailleurs reconnu que les décrets "rythmes scolaires" laissant les communes à l'initiative de l'organisation scolaire ne pouvait que créer des situations de conflit localement.

Pour sa part, le SNUDI FO 95 a rappelé qu'il avait une opposition de fond à cette réforme depuis 2013. Aujourd'hui, c'est l'heure du bilan : les conseils d'école se sont exprimés en connaissance de cause après avoir expérimenté pendant plusieurs années cette réforme : il faut revenir à une cohérence à 4 jours pour tous. La mairie doit en tenir compte.

Le SNUDI FO 95 a rappelé que s'il est possible de faire les TAP le mercredi matin en maternelle, il pourrait en être de même en élémentaire !

Les problèmes vont se multiplier : comment vont s'organiser les familles qui ont des enfants à la fois en maternelle et en élémentaire ? Quelle cohérence des écoles de la ville, des groupes scolaires ? Quand seront placées les réunions communes aux enseignants de la ville ?

A ce stade, la municipalité de Cergy reste campée sur ses positions, sur sa proposition de maintien des 4,5 jours en élémentaire, 4 jours en maternelle avec les TAP proposés le mercredi matin.

L'intersyndicale va demander audience en urgence au DASEN sur la situation de la ville de Cergy.