>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

St Ouen l’Aumône, le 8 octobre 2020.
A Madame la DASEN du Val d Oise

Objet : Dispositif « école ouverte »
durant la 1e semaine des vacances d’octobre

Madame la directrice académique,

Dans la logique de la communication du Ministre faite avec fanfare sur les « vacances apprenantes », le dispositif « école ouverte » est prévu pour être déployé dans les « territoires fragilisés par la crise sanitaire ». Il est désormais censé remplacer les Stages de Remise A Niveau (SRAN) initialement prévus durant la première semaine des vacances d’octobre. Il ne s’agit pas seulement d’un changement de nom de dispositif puisqu’à la place de groupes de 5 à 6 élèves, ce serait désormais des groupes de 15 à 20 élèves pris en charge par les enseignants !

Alors qu’un certain nombre d’enseignants s’étaient portés volontaires pour assurer 15h de SRAN du 19 au 23 octobre 2020, ils sont en train de découvrir qu’ils ne pourront pas tous assurer ce dispositif puisque le nombre de groupes est largement revu à la baisse dans toutes les circonscriptions et surtout que l’effectif de chaque groupe restant sera trois fois plus important et a fortiori à multi-niveaux comme cela a déjà été annoncé par des IEN.

Après l’erreur d’appréciation des moyens fin août qui avaient contraint de nombreux SRAN à être annulés dans notre département (ce que les collègues directeurs avaient dû « justifier » auprès des parents), vous comprendrez la colère des directrices et directeurs d’école avec leurs adjoints, en particulier en éducation prioritaire, qui découvrent cette nouvelle situation inacceptable. Nos collègues se sentent méprisés et dupés par l’institution !

Le SNUDI FO 95 demande que les moyens alloués à ce dispositif soient immédiatement revus à la hausse afin de :
- permettre à l’ensemble des personnels qui s’étaient portés volontaires d’avoir un groupe à charge et percevoir ainsi la rémunération sur laquelle ils comptaient ;
- pouvoir accueillir les élèves dans des groupes aux effectifs réduits (comme ils l’étaient jusqu’à présent pour les SRAN)

Nous vous demandons de bien vouloir relayer notre demande auprès Mme la Rectrice de Versailles qui a décidé d’étendre le dispositif « école ouverte » au 1er degré.

Soyez assurée, madame la directrice académique, de notre attachement à la défense des personnels.
 

Vincent Sermet, secrétaire départemental