>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Encore une fois, le gouvernement et son conseil scientifique ont décidé de changer les règles au dernier moment sans demander l’avis de personne.
Les personnels ont ainsi appris, ce matin, par voie de presse, qu’ils devraient faire preuve de « tolérance » pour permettre aux élèves de se confiner afin de participer aux fêtes de Noël en compagnie de leur famille.
On croit rêver ou assister à une mauvaise farce.
 
Ceux qui aujourd’hui recommandent de garder les enfants à la maison sont les mêmes que ceux qui prétendaient que ces derniers n’étaient pas contagieux.
Ceux qui usent et abusent de la formule « continuité pédagogique » sont les mêmes qui font fi de la progression pédagogique des professeurs et qui foulent aux pieds leur travail.
Les personnels n’en peuvent plus de ces ordres et contre-ordres permanents.
 
C’est une nouvelle illustration de la conception de l’école que cherche à imposer la présidence Macron à la faveur de la crise, une école à la carte où la décision politique peut supplanter les cadres et les règles nationales, du jour au lendemain. C’est le fait du prince.
Il est inacceptable qu’un Premier ministre propose aux familles de choisir entre le droit à la santé et le droit à l’instruction sans envisager de prendre des mesures pour garantir l’un et l’autre.
 
L’école n’est pas une garderie. Les personnels en ont assez de ce mépris !