>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Syndiquez-vous au SNUDI-FO !

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne

 

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

La quatrième convention nationale réunie le mercredi 10 novembre afin de faire un bilan concernant la montée à Paris et de réfléchir à une poursuite de nos actions, réaffirme l’appel de la troisième convention du 6 octobre.

Notre mobilisation du 19 octobre, qui était un appel à la grève de l’intersyndicale FSU, FNEC FP FO, CGT éduc'action, Sud éducation, SNALC, SNCL où nous nous sommes greffés et où nous avons nous même oeuvré au déroulement de cette journée, a été une réussite. Plus de 3000 personnes de toute la France ont manifesté à Paris !

Mais malgré cela, le ministre reste encore sourd à nos revendications qui sont :
– Un vrai salaire parce que c’est un vrai métier, une réelle revalorisation salariale ainsi
que les différentes primes (informatiques, REP/REP+,…) ;
– La création d'un statut de la Fonction Publique ;
– L'abandon des PIAL et de la politique de mutualisation des moyens ;
– Une vraie formation.

Ce début d'année scolaire est un fiasco total pour nous tous : AESH, enfants, enseignants, professeurs, parents..... Nous avons commencé cette bataille tous ensemble, unis ; et aujourd'hui, plus que jamais nous devons continuer ainsi en mobilisant encore plus de monde dans cette lutte !

La convention appelle à la création de comités dans tous les départements intégrant les AESH, les enseignants, les parents, les associations, les syndicats qui le souhaitent. Pour cela, la première des choses est de tous se réunir dans nos départements respectifs, avec l'aide des syndicats quand cela est possible, et de réfléchir à comment poursuivre et amplifier ce mouvement. Nous devons nous organiser localement pour que la cohésion nationale réussisse !

Notre combat l’abandon des PIAL, pour un vrai statut et un vrai salaire rejoint celui de tous les personnels de l’Éducation Nationale qui en ont assez des mesures de ce ministre, qui veulent des créations de postes, le maintien des places en IME et ITEP, des effectifs moins chargés par classe, qui refusent que les directeurs d’école deviennent des supérieurs hiérarchiques, qui refusent la destruction du BAC !

Interpellons nos politiques (députés, sénateurs....) qui commencent à prendre part à notre combat comme on a pu le voir le 19 octobre !

Nous appelons les fédérations syndicales de l’éducation Nationale à se joindre à nous, à prendre part à la diffusion de cet appel et à la mise en oeuvre de nos propositions.

Appel adopté à l’unanimité moins 1 vote contre et 2 abstentions.

Le comité national de liaison AESH.