>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adhérer au SNUDI-FO !

 

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne par CB

cliquer ici pour adhérer en ligne et payer par virement(s) ou chèque(s)

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

La grève jeudi 13 janvier dans l’Education nationale a été un succès historique : une grève massive, des milliers d’écoles voire d’établissements fermés, des manifestations puissantes… Les parents d’élèves ont partout apporté leur soutien aux personnels grévistes.

MM. Castex et Blanquer ont été contraints d’effectuer des annonces. Pour autant, ils ne répondent pas aux revendications !
➢ Sur la question des postes et des recrutements immédiats, des enseignants seront recrutés sur la liste complémentaire en tant que fonctionnaires mais cette annonce ne concerne que le 1er degré et reste non chiffrée. De plus il n’est pas question de réabonder ces listes complémentaires, alors qu’elles sont inexistantes dans de nombreux départements.
➢ Le ministre entend multiplier des emplois précaires et sous-payés, sans aucune garantie de recrutement par ailleurs.
➢ Il n’y a aucune annonce sur la question salariale alors que le point d’indice est gelé quasiment sans interruption depuis 2010.
➢ Le 1er ministre confirme le maintien du protocole Blanquer.

Pour la FNEC FP-FO, le compte n’y est pas et ces réponses ne sont pas à la hauteur de la colère qui s’est exprimée ce 13 janvier.

La FNEC FP-FO revendique :
- Un recrutement immédiat et à hauteur des besoins de personnels sous statut dans les écoles, les établissements et les services !
- L’augmentation de 20% de la valeur du point d’indice et une augmentation indiciaire immédiate de 183€ net par mois pour les personnels de l’Education nationale !
- L’arrêt des protocoles inapplicables !
- la report des épreuves de spécialités prévues en mars et leur transformation en épreuves finales, le rétablissement des épreuves nationales, terminales, et anonymes du baccalauréat.

La mobilisation a ébranlé le gouvernement, il faut maintenant leur faire entendre raison.

La FNEC FP-FO appelle plus que jamais les personnels à se réunir et à lister leurs revendications.

Elle soutient toutes les initiatives et mobilisations décidées par les AG et les personnels dès la semaine prochaine.

Avec la FSU, la CGT Educ’action, Sud Education, la FCPE, et les organisations lycéennes, la FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir et à préparer une journée de grève interprofessionnelle massive le jeudi 27 janvier, pour les salaires, pour les postes à l’Ecole et dans tous les services publics, aux côtés des salariés du privé, et des autres agents de la Fonction publique également victimes des mesures gouvernementales.