>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adhérer au SNUDI-FO !

 

C’est le premier des droits, Celui qui permet de défendre tous les autres !

cliquer ici pour adhérer en ligne par CB

cliquer ici pour adhérer en ligne et payer par virement(s) ou chèque(s)

 

cliquer ici pour imprimer un bulletin d'adhésion

Publié par SNUDI FO 95

Le SNUDI FO 95 a fait une déclaration évoquant les annonces désastreuses du président-candidat Macron dans la droite ligne de la politique menée depuis 5 ans, notamment par le ministre Blanquer.
En cette période où les "contraintes sanitaires" sont réduites, la problématique du non-remplacement des collègues absents dans les écoles reste centrale et non résolue. Chaque jour, des centaines de classes ne sont pas remplacées et dans toutes les écoles, ce sont des élèves innombrables répartis dans les autres classes !
Si les classes ne "ferment" plus d'un point de vue administratif comme durant les précédents mois, la situation n'en demeure pas moins catastrophique !
  • lire la déclaration du SNUDI FO en pièce jointe ci-dessus.
 
  • RDV de carrière, promotions et recours
14 recours ont été faits, la DASEN a maintenu l'appréciation pour 11 collègues et revu l'appréciation pour 3 collègues. 8 collègues ont saisi la CAPD : la DASEN a finalement revu 5 appréciations supplémentaires de "très satisfaisfaisant" à "excellent"
 
10% des appréciations sont non-renseignées à ce jour (agents en CLM, ASA etc. : les RDV de carrières n'ont pas pu être réalisés). L'IEN et la DASEN porteront une appréciation s'appuyant sur le dossier de l'agent (et pas sur un RDV de carrière réel). La DASEN rappelle qu'un recours n'est alors pas possible dans ce cas d'un point de vue réglementaire.
 
Les promotions des RDV de carrière des 6e et 8e échelons doivent être saisies par la DIPER d'ici la fin de semaine pour une mise en paiement fin mai.
 
Concernant la hors classe, les recours sont possibles pour la prochaine campagne. Les promotions à la Hors Classe et à la classe exceptionnelle seront actées après les résultats du mouvement en juin. Le calendrier précis sera communiqué ultérieurement.
 
  • Questions diverses
 
1) demandes de temps partiels, de détachements, de disponibilités...
quel calendrier prévisionnel pour les réponses individuelles aux collègues ?
 
- pour les temps partiels : début juin
- pour les demandes de détachement : au fil de l'eau, car il y a beaucoup de demandes
- pour les disponibilités : "de droit", un courrier de réponse sera envoyé début avril ; "sur autorisation", dans la 1e quinzaine de mai
 
2) étude nationale sur le bien-être des enfants - Enabee
Des écoles ont reçu un courrier daté du 16 mars (signé par Santé Publique France et DGRH) indiquant ceci : "Un échantillon de classes a été sélectionné... Certaines classes de votre école font partie de cet échantillon."  Il y aurait "600 établissements tirés au sort"... Des enquêteurs viendraient en classe pour interroger les élèves mais il y aurait un questionnaire numérique à remplir par les parents et les enseignants pour chaque enfant.
"Un enquêteur prendra prochainement contact avec vous afin d'échanger sur l'étude, organiser sa venue dans votre école. A cette occasion, il vous demandera les coordonnées des enseignants concernés (téléphone et mail), nécessaires à la réalisation de l'étude."
Si des collègues ne souhaitent pas donner suite (c'est à dire ne pas accorder encore du temps personnel à cette étude qu'ils n'ont pas demandée...), ils sont bien en droit de le faire ?
 
Sur le fond, plutôt que cette énième opération de communication gouvernementale, les solutions pour assurer voire améliorer le bien-être des enfants sont connues : assurer un recrutement massif de médecins et d'infirmières scolaires et assurer que chaque enfant puisse avoir classe tous les jours (en assurant le remplacement des enseignants absents)... bref : des postes, des recrutements sous statut et une réelle revalorisation/augmentation des salaires !
 
La DASEN dit ne pas être au courant de cette enquête envoyée à un échantillon d'écoles. Elle va se renseigner avant de revenir vers les organisations syndicales.
 
3) état du remplacement
combien de classes non remplacées par jour ? Quel impact sur les journées de formation continue ?
 
La DASEN reconnaît de grosses tensions : environ 300 classes non remplacées chaque jour ! Les journées de formation continue maintenues seront éventuellement reportées. Elle va recruter 10 contractuels supplémentaires. On est à 112 contractuels Équivalents Temps Pleins recrutés dans le Val d'Oise.
 
4) Prise en charge des frais (transports et repas) pour les stagiaires CAPPEI
Nous avons écrit aux services le 2 mars puis le 11 mars à Mme la DASEN mais nous n'avons toujours pas de réponse.
 
"pour la prise en charge du repas de midi, certains stagiaires perçoivent 1750 quand d'autres perçoivent seulement 8€75. Concernant le transport, ils indiquent que certains se voient pris en charge pour tous leurs allers/retours (donc 8 trajets ) quand d'autres en ont seulement 1 aller/retour (soit 2 trajets) par semaine."
Il semble qu'il y ait un traitement différent entre stagiaires du 1er degré (remboursement hebdomadaire d'un seul aller/retour et indemnité repas à 8,75 euros) et ceux du 2d degré (remboursement au nombre réel de déplacements et prise en charge du repas à 17,50 euros).
 
En application du décret de 2006, les frais de transport devraient être pris en charge pour tous les jours effectifs de formation et déplacement. Concernant les repas, il n'y a aucune possibilité pour les stagiaires de se restaurer sur place (pas de restaurant universitaire/administratif à l'INSPE de Cergy) : le tarif de 17,50 euros doit s'appliquer.
Qu'en est-il de cette situation ?
 
La DASEN indique que la régularisation va être faite sur le différentiel de prise en charge de repas. Concernant les prise en charge des frais de transports, elle indique qu'un seul remboursement hebdomadaire (aller-retour) est réglementaire.
 
Le SNUDI FO 95 a également insisté sur le contexte actuel (augmentation des prix, du coût de la vie, de l'essence...) pour que la situation soit régularisée.
Sur ces questions, le syndicat va également saisir le rectorat.
 
5) SRAN du 25 au 29 avril
Est-ce bien 300 euros payés pour les 15h (5 matinées de 3h) ?
Confirmez-vous un budget pour mettre en place environ 250 groupes dans le département. Quelle répartition prévue entre les circonscriptions? les écoles ? Y a t il des règles départementales établies (niveaux de classes prioritaires, PES autorisés ou non à prendre en charge un groupe...) ?
 
La DASEN confirme le budget et les règles ci-dessus : cycle 3 prioritaire (et cycle 2 en REP et REP+). Les PES ne sont pas autorisés à prendre de groupe.
 
 
6) CRPE 2022 et organisation 2022-2023
Le ministère indiquait à notre fédération (reçue vendredi 18 mars) une baisse générale des inscrits aux concours, en particulier au CRPE.
Peut-on avoir le nombre d'inscrits au CRPE pour l'académie de Versailles ?
 
Il y a 2 300 inscrits pour le CRPE de Versailles.

275 équivalents temps pleins PES prévus dans le Val d'Oise à la rentrée 2022.

La DASEN envisage entre 6 et 18 berceaux PES par circonscription (des postes sont donc gelés au mouvement).

Les PES à 50% en classe vont coexister avec les PES à 100%

Les M1/M2 alternants (qui doivent exercer un tiers de service) seront placés sur les décharges de direction à 1/3 pour 2022-2023.

 
7) accueil des enfants ukrainiens dans les écoles

Quels moyens concrets pour les écoles accueillant des enfants réfugiés ?

Nos collègues sont démunis : exemple d'un enseignant de CM2 en REP avec 25 élèves (dont certains en grande difficulté, d'autres allophones ...) qui accueille cette semaine un élève (qui ne parle ni français ni anglais). La collègue UPE2A est déjà dans une situation où elle n'arrive pas à suivre tous les élèves actuellement...

Il y a 54 enfants accueillis dans le département (et 19 supplémentaires en attente de régularisation). Le département n'est pas en tension.

La DASEN répond que des personnels itinérants spécialisés sont déployés d'école en école. Elle propose que les écoles se rapprochent de leur IEN pour faire remonter les besoins (il y aura des heures supplémentaires données pour aider à cet accueil)

8) évaluations d'école

Le SNUDI FO continue de revendiquer leur abandon. Lire ou relire le communiqué du SNUDI FO en cliquant ici

La DASEN répond à la déclaration FO qu'il n'y a pas d'autoflagellation, cela reste du volontariat. "Les retours que l'on a sont bons. Nous avons laissé certaines écoles se désengager."